Daniel Pilette, l’avenir.be juin 2014

La Cantatrice Fauve!

La jeune Suissesse Soumaya Hallak, diplômée de la chapelle musicale Reine Élisabeth, joue avec la palette des tonalités comme Gauguin et Matisse avec les couleurs: elle recherche l’intensité de l’expression en juxtaposant des tonalités aussi pures que violentes.

Elle renforce encore son intensité vocale avec une richesse interprétative et théâtrale tout entière au service du texte et de la partition. Peur, joie, tristesse et colère, les quatre émotions théâtrales fondamentales se déclinent, se tressent et se mêlent intimement aux couleurs vocaliques tendues sur les lignes de la partition comme autant d’oiseaux virevoltant. Somptueux de justesse et de jeu!

Pour encore amplifier le fauvisme de ses tableaux musicaux, Soumaya Hallak les introduit au gré d’histoires drôles et passionnées qui campent les personnages des œuvres chantées aussi sûrement qu’une conteuse au coin d’un feu de joie.

 

Interview de Soumaya Hallak sur Radio Vibration par Julie Tornero et Luciano Cellura

http://www.youtube.com/watch?v=_GXfPVFyWP8

Camille de Marcilly dans la libre Belgique (L’Oeuvre au Noir de Marguerite Yourcenar du 14 janvier au 14 février au théâtre des Martyrs)
Une soprano, Soumaya Hallak, chante et entraine les comédiens avec elle, accentuant le coté mystique de l’époque..

Martine Dumont Mergeay dans la libre Belgique (Concert Berlioz à la Monnaie en février 2008) …La cadette Soumaya Hallak dont le potentiel est énorme.

Présentation de Martine Dumont Mergeay lors du voyage musical de la chapelle en septembre 2010:

« Sa mère est suisse, son père est syrien, sa première patrie musicale (avant la Belgique…) fut la cité des Doges: internationale par la naissance et la musique, la soprano Soumaya Hallak est aussi l’heureuse héritière de l’orient et de l’occident. Après trois ans à la Chapelle Musicale, des apparitions remarquées en concert et à l’opéra-citons « Les Nuits d’été de Berlioz », « Haydn Amore » ou « Little England »- et un « master after master » couronné par une grande distinction, elle a été admise à l’Opéra Studio de L’Opéra de Copenhague. Elle y prépare en ce moment le rôle de Madame Lidoine dans « le Dialogue des Carmélites » de Francis Poulenc. Prochaine étape: Le Concours Reine Elisabeth de chant, en 2011, un défi à la hauteur de son talent. On fera partie de son fanclub! »

NB: je ne me suis pas présentée au concours pour cause de production à Copenhague.

Martine Dumont Mergeay (Concert à Split avec Béatrice Uria Monzon et le Sinfonia Varsovia sous la direction de Christopher Warren-Green):

…la soprano Soumaya Hallak électriser le public dans l’air de Cassandre (les troyens de Berlioz)..

 Alfred Zimmerlin

« Neue Zürcher Zeitung », Dezember 2011:

…und Soumaya Hallak überzeugte als Rosas Rivalin, Agata.

Kritik aus den Neuen Merker:
Dezember 2011

..Als Agata machte die Belgierin Soumaya Hallak mit ihrem interessant timbrierten Sopran auf sich aufmerksam. Die Stimme die Schülerin von Francoise Pollet weist schon in dramatische Fach. Ihre an « Casta Diva » erinnerende Aria war farbelhaft gesungen…

Sibylle Ehrismann
« Der Landbote Zeitung », Dezember 2011:

…und Soumaya Hallak mit ihrer dramatischeren Art als füllige Agata…

.

 

Advertisements
%d bloggers like this: